L'actualité de la santé

Toutes les actualités de la santé en un click

État d'urgence sanitaire : des mesures dérogatoires réactivées pour certains médicaments, DM et soins infirmiers

Auteur : David PAITRAUD
Date de publication : 17/11/2020
Santé Publique

Pour faire face à la nouvelle flambée épidémique de COVID-19 en France, l'état d'urgence sanitaire a été réactivé et devrait se prolonger au moins jusqu'au 16 février 2021 (Loi du 14 novembre 2020 - Journal officiel du 15 novembre 2020).  

Des mesures dites "de confinement" ont été remises en place, dont certaines visent à prévenir les interruptions de traitements et de soins dans un contexte de forte mobilisation des professionnels de santé : 

  • autorisation dérogatoire accordée aux pharmaciens :
    • pour dispenser les médicaments de substitution aux opiacés et les contraceptifs oraux à partir d'une ordonnance expirée, 
    • pour dispenser directement à la patiente des médicaments prescrits pour une IVG médicamenteuse (mifépristone, misoprostol, géméprost),
  • autorisation dérogatoire accordée aux pharmaciens, prestataires de services et distributeurs de matériel médical de délivrer des produits ou prestations à partir d'une ordonnance expirée,  
  • autorisation dérogatoire accordée aux infirmiers de poursuivre des soins prescrits après expiration de l'ordonnance. 

Dans toutes ces situations, la prise en charge de l'acte ou du produit délivré est assurée par les organismes d'assurance maladie. 

Informations complémetaires non disponibles

Source : ©Vidal 2019