L'actualité de la santé

Toutes les actualités de la santé en un click

Traitement des taeniasis : arrêt de commercialisation de TREDEMINE

Auteur : David PAITRAUD
Date de publication : 27/08/2020
Médicaments

La spécialité antiparasitaire TREDEMINE 500 mg comprimé à croquer (niclosamide) n'est plus commercialisée en France depuis le 30 juin 2020. 
Le laboratoire SERB explique sa décision par des problèmes d'approvisionnement en niclosamide.
TREDEMINE était la seule spécialité à base de niclosamide commercialisée en France.


Le laboratoire SERB annonce l'arrêt de commercialisation de l'antiparasitaire TREDEMINE 500 mg comprimé à croquer (niclosamide) en boîte de 4 (CIP 3400931077503), depuis le 30 juin 2020. 

TREDEMINE était commercialisé en France depuis 1964, dans le traitement des taeniasis à Taenia saginata (bœuf), à Taenia solium (porc), à Diphyllobotrium latum (poisson) et à Hymenolepis nana (parasite strict de l'homme).

"Cet arrêt de commercialisation est dû à des problèmes non résolus dans l'approvisionnement en substance active, le niclosamide", a indiqué le laboratoire à VIDAL.

Une alternative identifiée dans le traitement des taeniasis
TREDEMINE était la seule spécialité à base de niclosamide commercialisée en France. 
ZENTEL (albendazole) peut constituer une alternative à TREDEMINE dans le traitement des taeniasis (cf. Encadré 1).


Encadré 1 - Indications thérapeutiques de ZENTEL 0,4 g/10 mL suspension buvable et ZENTEL 400 mg comprimé
Infections intestinales et cutanées :
  • Oxyurose (Enterobius vermicularis).
  • Ascaridiose (Ascaris lumbricoïdes).
  • Ankylostomose (Ankylostoma duodenale, Necator americanus).
  • Trichocéphalose (Trichuris trichiura).
  • Anguillulose (Strongyloïdes stercoralis).
  • Taeniasis (Taenia saginata, Taenia solium) : le traitement par l'albendazole ne doit être envisagé qu'en cas de parasitoses associées sensibles à l'albendazole.
  • Giardioses (Giardia intestinalis ou duodenalis) de l'enfant.
Infection systémique :
  • Trichinellose (Trichinella spiralis).

Source : ©Vidal 2019