Les maladies de l'adulte

Toutes les maladies de l'adulte expliquées de A à Z.

Coronavirus COVID-19

Mis à jour : Vendredi 17 Avril 2020

L’épidémie de COVID-19 a débuté fin 2019. C’est une maladie respiratoire due à un coronavirus. Les symptômes de cette nouvelle infection à coronavirus sont similaires à ceux de la grippe saisonnière, du SRAS ou du MERS. La transmission et la durée d’incubation semblent également similaires à celles des autres coronavirus. La situation varie de jour en jour et de nombreuses incertitudes demeurent.

Qu'est-ce que la COVID-19 ?

covid-19

La COVID-19 (CoronaVirus Disease 2019) est une maladie respiratoire virale. Le virus qui en est responsable est le SARS-CoV-2, qui appartient à la famille des Coronavirus.

Les coronavirus constituent une vaste famille de virus qui peuvent infecter l’homme ou l’animal et entraîner des infections respiratoires le plus souvent bénignes (par exemple, certaines rhinopharyngites des enfants). Néanmoins, dans certains cas, les infections peuvent être graves. Par exemple, le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) apparu en 2012 et le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) apparu en 2002 sont également dus à des coronavirus.

Un point de départ de l'épidémie clairement identifié

Le 31 décembre 2019, les autorités chinoises ont signalé un épisode de cas groupés de pneumonie ayant tous un lien avec un marché d'animaux vivants dans la ville de Wuhan, le Huanan South China Seafood Market. Parmi les 41 premiers cas détectés à Wuhan, la plupart travaillaient ou avaient fréquemment visité ce marché où des animaux vivants sont vendus. Le marché a été fermé et désinfecté le 1er janvier, ce qui a rendu plus difficile, voire impossible, l'identification de la source de l'infection.

Grâce au dispositif de vigilance mis en place en Chine à la suite de l'épidémie de SRAS (8 464 cas probables et 799 décès), le SARS-COV-2 a été identifié dès le 9 janvier 2020 comme étant la cause de cet épisode.

La COVID-19 a priori plus contagieuse et plus grave que la grippe

Le coronavirus 2019 semble plus contagieux que le virus de la grippe saisonnière et son infection un peu plus grave, en particulier pour les personnes vulnérables (personnes âgées, personnes souffrant d’autres maladies, personnes immunodéprimées, personnes obèses).

Une période d'incubation variable et encore mal évaluée

La période d'incubation correspond à la durée qui sépare la contamination de l’apparition des symptômes (lorsqu’il y a des symptômes). Le période d’incubation de la COVID-19 est estimée en moyenne à 5 ou 6 jours, mais elle est variable et pourrait être comprise entre 1 et 14 jours. Les personnes infectées peuvent être contagieuses pendant cette période.

Source : ©Vidal 2020