Prurit anal (démangeaisons de l'anus)

Mis à jour : Vendredi 11 Décembre 2015

Fréquentes, les démangeaisons anales (ou prurit anal) toucheraient quatre fois plus les hommes que les femmes. Souvent anodines, ces démangeaisons se révèlent parfois insupportables, voire douloureuses. La plupart du temps, de simples mesures d’hygiène permettent de limiter les crises, mais parfois un traitement s’impose.

Quels sont les symptômes du prurit anal ?

homme de dos

La personne qui souffre de démangeaison de l’anus ressent d’abord une irritation, une brûlure, puis finalement une démangeaison entraînant un irrépressible besoin de se gratter. Le phénomène peut se déclencher soudainement, le plus souvent le soir, et disparaître très rapidement. La nuit, il peut perturber le sommeil.

Quelles sont les complications du prurit anal ?

Les grattements provoquent parfois des lésions pouvant se surinfecter et être à l’origine d’une hypersensibilisation de la peau, qui va se trouver encore plus irritée. Dès lors, le phénomène s’auto-entretient, alors que l’origine même du prurit a disparu.

Source : ©Vidal 2019