ALOPEXY 50 mg/ml S appl cut 3Flacon de 60ml


Médicament

    16,30 € 16,30 € 16.3 EUR

    16,30 €

    Option non disponible.

    This combination does not exist.

    Vous devez attester avoir lu la notice avant de pouvoir commander ce produit en ligne.
    Ce produit est limité à 6 exemplaire(s) par commande
    Ajouter au panier
    Code CIP : 3400938440461
    Forme : Solution p applic cutanée (180,0 ml)
    Unité de prise : Application ()
    Indications : Alopécie et fragilité capillaire
    Mode d'administration : Voie cutanée
    Dernière mise à jour : 27/10/2020 16:38:22
    Paiement par carte bancaire 100% sécurisé
    Retrait gratuit à la pharmacie (Click and Collect)
    Livraison 24h à domicile sur Metz et environs
    Livraison France 48/72h à partir de 4,95 €
    Une question ou un conseil ?

    ALOPEXY 5 %

    Traitement de la chute des cheveux

    minoxidil

    Ce médicament est un générique de ALOSTIL 5 %.

    PrésentationsCompositionIndicationsContre-indicationsAttentionInteractions médicamenteusesGrossesse et allaitementMode d'emploi et posologieConseilsEffets indésirablesLexique

    PRÉSENTATIONS

    ALOPEXY 5 % : solution pour application cutanée ; boîte de 3 flacons de 60 ml avec pipette graduée, pompe doseuse et applicateur.
    Non remboursé - Prix libre -

    Laboratoire Pierre Fabre Médicament

    COMPOSITION
     p 100 ml 
    Minoxidil 5 g 
    Alcool 
    Propylèneglycol 
    INDICATIONS
    Ce médicament contient du minoxidil, une substance qui stimule la pousse des cheveux et ralentit leur chute. Le minoxidil est également un vasodilatateur utilisé par voie orale dans le traitement de l'hypertension artérielle. Appliqué localement sur le cuir chevelu, l'effet antihypertenseur du minoxidil est généralement imperceptible.
    Dosé à 5 %, il est utilisé dans le traitement des chutes de cheveux d'origine hormonale (alopécie androgénétique) chez l'homme uniquement.
    CONTRE-INDICATIONS
    Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
    • mauvaise tolérance lors de l'application d'une forme moins dosée (solution à 2 %),
    • lésion du cuir chevelu,
    • chez la femme (risque accru de pousse excessive des poils en dehors de la région traitée).
    ATTENTION
    Ce traitement ne doit pas être utilisé sans avis médical en cas de maladie cardiaque, même ancienne. Il n'est pas adapté aux chutes de cheveux brutales, consécutives à une maladie ou à un traitement médicamenteux. Il ne doit pas être appliqué ailleurs que sur le crâne.
    Une affection dermatologique du cuir chevelu doit être traitée avant l'application de ce médicament.
    En cas d'application accidentelle sur les yeux, les muqueuses ou la peau abîmée, rincez abondamment.
    INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES
    N'appliquez pas cette solution en même temps que d'autres produits irritants destinés à être appliqués sur le cuir chevelu.
    GROSSESSE et ALLAITEMENT
    La sécurité d'emploi de ce médicament n'a pas été établie pendant la grossesse ou l'allaitement. Par mesure de prudence, il est contre-indiqué chez la femme enceinte ou qui allaite.
    MODE D'EMPLOI ET POSOLOGIE
    Sur des cheveux parfaitement secs, appliquer la solution du centre vers la périphérie de la région à traiter. Se laver soigneusement les mains après usage.

    Posologie usuelle:

    • Adulte : 1 application de 1 ml (quelle que soit la surface à traiter), matin et soir. 1 application correspond à 7 pressions sur la pompe doseuse.
    Une augmentation de la dose n'accroît pas l'efficacité du traitement et expose à un risque accru d'effets indésirables.
    CONSEILS
    Habituellement, le traitement n'est efficace qu'au bout de 2 mois ou plus. Pour en garder le bénéfice, il ne devrait jamais être interrompu. A l'arrêt du traitement, la repousse cesse et un retour à l'état initial est prévisible sous 3 ou 4 mois.
    En cas d'exposition au soleil après l'application, il est recommandé de se couvrir la tête avec un chapeau ou une casquette.
    Il est conseillé de se laver les cheveux avec un shampooing doux et de limiter les colorations qui peuvent être agressives pour le cuir chevelu.
    Il est préférable d'attendre 4 heures après l'application pour faire un shampooing.
    Ce produit est inflammable : conservez-le à l'abri de la chaleur.
    Ce médicament peut être en accès libre (ou accès direct) dans certaines pharmacies ; dans ce cas, faites valider votre choix par votre pharmacien.
    EFFETS INDÉSIRABLES POSSIBLES
    Le plus fréquemment, réactions cutanées mineures (irritation, rougeur, sécheresse de la peau, sensation de brûlure, démangeaisons), pousse excessive des poils en dehors de la région traitée.
    Plus rarement : allergie, vertiges, maux de tête, faiblesse, irritation des yeux, troubles de la vision, altération du goût, infection de l'oreille, œdème, névrite, perte des cheveux (effet paradoxal), cheveux irréguliers.
    Ont également été rapportés : essoufflement, douleur thoracique, palpitations, accélération du pouls, baisse de la tension artérielle, hépatite, calcul rénal. La survenue de ces effets impose l'arrêt du traitement.
    En raison de la présence de propylèneglycol : risque d'eczéma.

    LEXIQUE

    allergie
    Réaction cutanée (démangeaisons, boutons, gonflement) ou malaise général apparaissant après un contact avec une substance particulière, l'utilisation d'un médicament ou l'ingestion d'un aliment. Les principales formes d'allergie sont l'eczéma, l'urticaire, l'asthme, l'œdème de Quincke et le choc allergique (choc anaphylactique). L'allergie alimentaire peut également se traduire par des troubles digestifs.
    alopécie
    Chute générale ou partielle des poils ou des cheveux.
    hépatite
    Inflammation du foie. Elle peut être due à un médicament, à un virus, à l'alcool ou à une autre cause.
    Les hépatites virales guérissent généralement sans traitement. Contrairement aux hépatites A et E presque toujours bénignes, les hépatites B et C peuvent devenir chroniques : le virus persiste dans l'organisme du malade qui reste contagieux mais ne souffre pas obligatoirement de troubles hépatiques. L'hépatite chronique est dite active lorsque le virus continue à détruire les cellules du foie, destruction traduite par l'augmentation des transaminases dans le sang.
    hypertension artérielle
    Excès de pression (tension) du sang dans les artères. Cette pression est assurée par le cœur et est exprimée par deux chiffres. Elle est maximale lors de la contraction du cœur, ou systole (premier chiffre), et minimale lors du repos cardiaque, ou diastole (deuxième chiffre). Une hypertension artérielle se caractérise par une pression maximale (systolique) supérieure ou égale à 16, ou une pression minimale (diastolique) supérieure ou égale à 9,5. Un traitement est instauré lorsque ces chiffres sont dépassés ou pour des tensions plus faibles chez certaines personnes présentant des facteurs de risque cardiovasculaire : hérédité, tabagisme, diabète, excès de cholestérol. Un traitement antihypertenseur permanent permet de limiter les dommages du cœur et des vaisseaux sanguins dus à l'hypertension artérielle.
    muqueuses
    Tissu (membrane) qui tapisse les cavités et les conduits du corps communiquant avec l'extérieur (tube digestif, appareil respiratoire, voies urinaires, etc.).
    névrite
    Lésion d'un nerf pouvant être due à des maladies ou à des causes diverses : diabète, alcoolisme, intoxication, médicaments. Lorsque plusieurs nerfs sont atteints, le terme polynévrite est employé. Certains médicaments peuvent léser le nerf optique (névrite optique) et provoquer des troubles de la vision.
    œdème
    Accumulation d'eau ou de lymphe provoquant un gonflement localisé.
    vasodilatateur
    Médicament capable de dilater les vaisseaux sanguins (artère, veine), par opposition à vasoconstricteur.
    vertiges
    Symptôme qui peut désigner une impression de perte d'équilibre (sens commun) ou, plus strictement, une sensation de rotation sur soi-même ou de l'environnement (sens médical).
    voie
    • Chemin (voie d'administration) utilisé pour administrer les médicaments : voie orale, sublinguale, sous-cutanée, intramusculaire, intraveineuse, intradermique, transdermique.
    • Ensemble d'organes creux permettant le passage de l'air (voies respiratoires), des aliments (voies digestives), des urines (voies urinaires), de la bile (voies biliaires), etc.

    Nos marques